Vive Maalouf…

mai 24, 2007

maalouf1.jpgJe me suis mise à relire « Les identités meurtrières » d’Amin Maalouf. Je trouvais ça de circonstances. Dès les premières pages, je me reconnais dans ses dires:  » Moitié Français, donc, et moitié Libanais? Pas du tout! L’identité ne se compartimente pas, elle ne se répartit ni par moitié, ni par tiers, ni par plages cloisonnées. Je n’ai pas plusieurs identités, j’en ai une seule faite de tous les éléments qui l’ont façonnée, selon un dosage particulier qui n’est jamais le même d’une personne à l’autre. » Ainsi, les êtres métissés et cosmopolites que nous sommes serions : » des êtres frontaliers, en quelque sorte, traversés par des lignes de fracture ethniques, religieuses ou autres. »

La thèse de Maalouf est limpide : la conception étroite et réductrice de l’identité qui consiste à ne se revendiquer que d’une seule et prédominante appartenance est profondément dangeureuse. Cette conception archaïque, il la qualifie de « tribale« . C’est souvent la proclamation enragée d’une mono identité qui favorise les dérives, attise les haines, ouvre le feu. Réduire l’identité à une seule appartenance c’est devenir sectaire et communautariste. C’est adopter une vision du monde manichéenne où il y a nous et eux, les autres. Alors que si l’on accepte de concevoir son identité comme plurielle, la distinction ente le nous et le eux s’absoud: « Il y a désormais de « notre » coté, des personnes avec lesquelles je n’ai finalement que très peu de choses en commun, et il y a de « leur » coté des personnes dont je peux me sentir extrêmement proche. » Et finalement, que celà signifie t’il? Que la paix est possible. Qu’il n’y a pas deux camps antagonistes, mais qu’il y a des passerelles entre les cultures, des aires de dialogue et des champs de possibilités et d’ouvertures à l’infini.

Un essai sur les identités ne saurait se faire sans ouvrir le sujet de la religion. Et Maalouf de dire:  » On donne souvent trop de place à l’influence des religions sur les peuples et leur histoire, et pas assez à l’influence des peuples et de leur histoire sur les religions. » Ce sont les hommes qui font des religions des dogmes hégémoniques et parfois fratricides. Les religions sont et seront toujours d’actualité. Mais pour Maalouf, il n’est pas nécessaire que ce besoin de spiritualité cohabite avec une appartenance à une communauté de croyants. Si l’on dissocie besoin de spiritualité et besoin d’appartenance, la religion ne serait pas prétexte à la guerre. « Séparer l’Eglise de l’Etat ne suffit plus; tout aussi important serait de séparer le religieux de l’identitaire. »

Maalouf est brillant. C’est indéniable. Mais il sait aussi que beaucoup ne seront pas à même de le comprendre, ceux qui embrigadés dans leurs doctrines et dont leurs esprits étroits ne veulent pas appréhender la complexité de ce monde. C’est pour celà qu’il annonce la couleur dès le début: « Sans doute mes propos sont ils ceux d’un migrant et d’un minoritaire. » Minoritaire? Oui et c’est bien dommage… Peut être ne le sera t’il plus minoritaire le jour où les gens comprendront que « Nous sommes tous infiniment plus proches de nos contemporains que de nos ancêtres. « 

Publicités

3 Réponses to “Vive Maalouf…”

  1. Maalouf est brillant car le monde est obscur.
    CQFD

  2. Tout à fait d’accord avec Maalouf! HEUREUSEMENT que l’on a plusieurs identités, ne serait-ce que locales si on est franco-francais, soeur/frère/père/mère de, catholique pratiquant ou juste baptisé par égard, de profession etc.
    Et la religion est bien sûr trop souvent le prétexte, l’excuse noble pour envahir, détruire et s’approprier.

    Bref, tout le contraire de Sammy Huntington pour qui la religion est l’élément le plus important dans la définition de l’identité culturelle par conséquent la raison des guerres passées, présentes et futures.

  3. Kennza said

    Je disais que je passerais te lire plus tard dans la journée, mais finalement, je viens de le faire. Maalouf… J’adore Maalouf et il a tant raison. J’ai exactement la même vision que toi sur les différentes «identités». Je repasserai te lire avec plaisir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :