A Jean-Sélim

mai 25, 2007

jean-selim.jpg« Génération ONU ». Le titre sonne, claque, interpelle. Une génération : la nôtre, celle de l’engagement, celle de l’idéal. ONU: parce qu’à force de cours de sciences politiques, d’ouvrages, de revues, d’articles, de chiffres ingurgités, l’ONU est plus qu’une institution: elle nous est presque familière. « Génération ONU » c’est un documentaire qui vient de passer sur france 2 adapté du livre de Jean-Sélim Kanaan (Ma guerre à l’indifférence).

Le film nous fait suivre trois jeunes coordinateurs de programmes à l’ONU. Au Congo on suit une jeune parisienne d’origine indo-pakistanaise qui travaille au HCR et est chargée de convaincre 40 000 réfugiés rwandais dont des génocidaires, de retourner au Rwanda. Elle a 26 ans. C’est la première fois qu’elle met les pieds en Afrique. Ni sa formation ni sa culture ne lui serviront à négocier devant des populations qui ne connaissent plus que la peur. Au Sri Lanka, c’est un autre membre de l’ONU de 29 ans qui tente de faire accorder des aides gouvernementales aux victimes du Tsunami. Au Kosovo, Jean-Sélim , Franco-Egyptien, réussit une mission jamais réalisée par l’ONU: la distribution d’argent, directement, aux sinistrés. Il se heurta à l’opacité de la bureaucratie onusienne, mais réussit finalement à faire construire près de 30 000 maisons.

De Gaulle l’appelait « le machin ». Pourtant, 60 ans après, l’ONU tient encore debout. Éclaboussée par ses scandales de pétrole vs nourriture, huée pour son immobilisme, méprisée pour son bureaucratisme; l’ONU reste malgré tout, le seul contre poids doté d’une légitimité internationale et de moyens importants. Soukeyna, Miré, Nicole, Amandine, j’ai pensé à  vous ce soir. Nous qui croyons en l’ONU et qui voulons travailler pour la paix et le développement. Cet élan, cette foi, cette conviction que cette voie est la notre et pas une autre ne découle pas d’un mythe. Le choix de ce métier, celui là entre des milliers, prend tout son sens quand on voit à la fin de ce documentaire cette sri lankaise octogénaire, joindre ses deux mains, et remercier le représentant du HCR de leur avoir sauvé la vie. Parce que la dignité est la seule chose qui reste à l’homme quand il a tout perdu et que ce métier est un travail où l’on doit essayer de rendre la dignité à autrui; s’engager, se battre devient la seule raison qui vaille. ( traduction: en gros, c’était l’éclate totale sur le sofa devant l’écran, j’ai vu les années défiler, celle d’hier à apprendre, celles de demain à agir 🙂 J’ai souri, j’m’suis dit putain heureusement que j’ai pas atterri en banque, ou pire dans une boutique de nards à siroter du café et à jauger les gens. Merde le monde est grand…

Je suis sûre que Jean Sélim, il y a quelques années, quand il était encore dans ses bouquins et pas encore sur le terrain, pensait la même chose et partageait ce même enthousiasme, cette même fougue, cette conviction folle que le monde peut encore être sauvé, que l’homme n’est pas tout à fait mauvais…

Et je suis sûre qu’il y croyait encore, à Bagdad, le 19 août 2003, quand, dans l’attentat contre le siège de l’ONU, il périt, à 33ans.

Publicités

3 Réponses to “A Jean-Sélim”

  1. Je ne crois pas en cette paix qui se fait par des bons sentiments : ex-yougoslavie, rwanda, tchétchénie, tibet, darfour, etc…, l’ONU s’y est sans cesse discréditée par peur de la guerre. Oui, la guerre est impopulaire,laide, ignoble, mais il faut bien qu’un jour on prenne les armes face aux barbares ! N’oublions pas que la seconde guerre mondiale et son cortège d’horreur n’aurait jamais eu lieue si l’europe de l’époque ne s’était pas couchée devant hitler à munich.
    Et si, à mon avis, l’Europe digne de ce nom est morte en ex-yougoslavie, l’ONU, elle, n’a pas eu besoin de mourir puisqu’elle n’a jamais vécue !
    Nous en payons les conséquences : une gestion catastrophique car unilatérale en irak (par exemple).
    Pour que l’ONU naisse enfin, il faudrait avoir le courage de virer la chine et la russie de son conseil de sécurité : la tchétchénie (génocide oublié par les médias « libres » pour ne pas froisser l’ogre russe, le darfour (génocide que l’on oubliera pour ne pas froisser l’ogre chinois)auraient peut-être alors une chance de survivre…
    Et oui Sonia, contrairement à toi, je crois que l’Homme est tout à fait mauvais…

  2. C’est clair que l’ONU a été sérieusement discréditée lors de l’invasion de l’Irak il y a maintenant plus de 4 ans (de mission accomplished…selon mon demi-Président-que-je-n’ai-pas voté) et a d’autres grands moments de politique extérieure au niveau mondial. Ceci dit, travaillant pour une agence onusienne dans un PED (de moyen-bas revenus) comme l’Équateur, je peux dire que l’ONU rempli un rôle crucial au niveau national: l’ONU comble le vide laissé par l’État (avec les ONG), contribue à la protection des droits fondamentaux et donne le pouvoir aux personnes les plus vulnérables et marginalisées de la société. Dans mon cas c’est les femmes, mais un large éventail de personnes et d’organisations comptent sur l’ONU tous les jours pour les défendre, leur donner un espace et une voix/vote politique, leur donner de la visibilité et crédibilité (locale, nationale et surtout internationale), le tout couronné d’une assistence technique et financière. Donc oui, malgré le scandale de pétrole contre nourriture et l’impuissance de l’organisation face aux néoconservateurs, je crois que l’ONU sert à quelque chose et fait la différence pour de nombreuses personnes sur cette terre inhospitalière.

  3. EB said

    Bonjour,

    Très bel article. Je viens aussi d’un écrire un sur le même sujet : http://passe-futur.blog.lemonde.fr/.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :