Full moon night

juillet 1, 2007

full-moon.jpg

Je l’ai tout de suite remarqué, entre les pâles visages transparents, ELLE régnait, indocile et fatale, insolemment sure de son charme.

Quand la nuit peinait à se faire royale. Piscine, néons, crêpes, alcool. Ni secondes incendiaires, ni minutes fatales. Des jupes trop courtes, des regards vides, d’interminables foutaises. De gros badauds qui sautent habillés dans la piscine en éclaboussant leur monde, hilares, même pas nus. Des verres éclatés, parsemés dans l’herbe. Des petits culs perchées de filles pêchues mais sans verve.

Vodka grenadine comme une ode à la déraison. Cigarette comme second souffle. Mais dans ma tête pas d’entrain, pas d’éclats. Une autre petite musique dans ma tête. Un bruit de fonds lancinant. Une absence à moi-même. Une mise à distance de la foule.  

Je l’ai tout de suite remarqué, entre les pâles visages transparents. Mi ange, mi démon. Un peu mutine, absolument mystique. Électrique. Si la nuit était pauvre, elle, était royale. J’ai sanctifié son nom, j’ai scandé ses cantiques, elle m’offrit catharsis.

J’ai fait l’amour à la lune.

Dans le plus grand tintamarre, au creux du plus beau silence,

Quand, insolente et pure, elle seule, s’aventura dans le gouffre de mes yeux.

Publicités

Une Réponse to “Full moon night”

  1. Peut-être le plus beau texte de ton blog…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :